Ils en parlent

Pour se procurer le Choix de Bilal, c’est ici !

Agnès Karinthi : Je me suis régalée à le découvrir. C’est une belle histoire, un témoignage, un rappel des règles de la justice française, souvent méconnues de nos lecteurs, tant l’américaine a pris de la place dans notre culture générale (…) Le choix de Bilal est un roman inclassable. Polar, oui ou non ? (…) A.S. Lamarzelle a surtout placé son histoire sous l’angle de la société. A travers Bilal, Sofiane, Greg, Joël et les autres, elle raconte la cité de l’intérieur. Les règles qui la régissent, qu’aucune police ne saisira jamais vraiment.

Bertrand : Ce livre est superbe, il n’est pas plaisant ou agréable, il est simplement pertinent, puissant et captivant. La question de la justice est chose sensible pour moi et je dois admettre que le sujet est ici traité avec équilibre et justesse.

Eve : De vos personnages, j’ai aimé l’humanité dans la complexité.

Edmond : Ce livre est bien construit, le découpage est cinématographique et on a envie de tourner les pages.

Geneviève : J’ai beaucoup aimé cette histoire qui nous plonge dans l’étude et l’évolution du personnage. Bien écrit et bien documenté ! En tout cas bravo, c’était passionnant !

Régine : C’est toute la personnalité de Bilal qui va nous interpeller et nous redonner foi en la vie et en notre capacité à nous réparer. Bravo pour cette performance rédigée avec précision. Dès les premières pages, on est en immersion et presque pris au piège comme Bilal, à la fois heureux et malheureux de vivre dans ce quartier. J’ai beaucoup aimé, et chapeau bas aussi pour le titre, jusqu’à la fin, on se gratte la tête pour savoir ce qu’il signifie.