Premiers pas…

Le lien pour le Choix de Bilal : c’est ici

Un premier roman, c’est de nombreux premiers pas : apprendre à parler du roman et de soi, oser rencontrer ses lecteurs et savoir accueillir la critique réservée comme l’avis enthousiaste…
Une fois le roman publié, l’aventure se poursuit, avec sa dose d’émotions, trac, joie ou reconnaissance. J’écris pour la même raison que je lis : être en lien avec le monde.

Et déjà quelques souvenirs :

  • les coupes qui tintent, les sourires sur les visages et le stylo qui parcoure la page des premières dédicaces lors de la soirée de lancement le 31 janvier dernier chez Lettres à Croquer
  • les échanges chaleureux avec les lecteurs lors des journées dédicaces à Bourg en Bresse, l’ouverture d’esprit de ceux qui s’arrêtent pour discuter, les refus, plus ou moins gênés, de certains clients pressés ou non lecteurs
  • la bonne humeur des salons de Nantua les 24 mars et 5 mai derniers, avec la rencontre de quelques têtes d’affiche (Michel Neyret et Florence Aubenas), d’auteurs passionnés, de lecteurs qui le sont tout autant
  • les retours de lecture, non seulement des proches, avec une formule standard : « je l’ai lu avec un peu d’appréhension, je me sentais un peu obligé(e), mais bravo, c’est vraiment bien écrit et pertinent », mais aussi des lecteurs croisés sur des salons ou en dédicaces
  • l’écoute attentive des copains de la Cordée de Lyon, des membres de la Selyre, des participants aux ateliers d’écriture de Ségolène Chailley à qui j’ai présenté le Choix de Bilal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *